Montréal, CA, 2012

Ce qu’il reste lorsque tout le monde est parti

Acte poétique et clin d’œil aux habitants de la rue Marquette qui ont l’habitude de laisser leurs poubelles aux pieds de cette souche majestueuse. Le lendemain de la fin du festival, je passe pour récupérer ma sculpture et je découvre que la souche a été pulvérisée. Il ne reste qu’un immense corps de sciure sur lequel repose les miettes de mon installation.

Avant

reperage cequil reste

cequ'ilreste 1

 

cequ'ilreste 2

 

 

 

Après

cequil reste finweb

 

  • Festival Les fenêtres qui parlent
  • Images Camille Renarhd, Hugo Lacasse